Illiz Sant-Laorans déplore « le mauvais état de l’église »

Illiz Sant-Laorans déplore « le mauvais état de l'église »

Vendredi, 6 membres de l’association Illiz Sant-Laorans se sont retrouvés pour le nettoyage des meubles de la sacristie de l’église. Ils n’ont pu que constater les dégradations occasionnées par l’humidité due au très mauvais état du plafond, des murs et du plancher.

Ils ont nettoyé ce qui peut l’être, mais il est trop tard pour certains éléments qui tombent en poussière dès qu’on les touche. « Nous allons alerter la municipalité de ce constat de dégradation qui ne peut que s’aggraver et de l’urgence de prendre des mesures de protection », précise Philippe Dollo, l’un des responsables de l’association.

Il rappelle que « la direction régionale des monuments historiques a transmis il y a quelques mois, un rapport récapitulant les nécessaires travaux de conservation et une estimation des coûts ».

L’association voudrait que « la municipalité engage une étude préalable pour laquelle l’association est prête à participer et fasse des devis afin que des travaux de restauration puissent démarrer le plus rapidement possible ».

Un inventaire précieux

Yves Le Moullec, auteur du livre « L’église et la paroisse de Saint-Laurent au fil des siècles », et Dominique Plassart, tous deux membres de l’association ont réalisé un inventaire de 160 pages, des éléments et objets du culte, calices, tableaux, statues, vêtements sacerdotaux, lustres etc. contenant des photos et le descriptif de l’état de ces éléments, qui doivent être conservés dans de bonnes conditions.

Un exemplaire a été envoyé à l’évêché de Saint-Brieuc et à la municipalité. Yves Le Moullec sera présent à Bégard, le 14 décembre, pour une journée de dédicace de son livre.

Cet article a été publié dans le Ouest-France du 8 novembre 2013.

Les commentaires sont clos.