Les bénévoles défont le plafond de la chapelle Saint-Hervé

À pied d’oeuvre dès le début de l’après midi de lundi, les bénévoles de l’association les Amis du Patrimoine ont défait le plafond de la chapelle Saint-Hervé du Ménez-Bré. Ils étaient une dizaine avec les épouses, préposées au ravitaillement en café et crêpes. Sur place, une remorque permettait le dégagement du bois.

Au cours de l’opération, un niveau en bois a été retrouvé dans le plafond. De mémoire de bénévoles, la dernière réfection remonte à plus de 60 ans.

Avant le gros chantier de réfection

Cette démolition est le dernier chantier préparatoire avant la réfection effective qui se déroulera sur l’exercice 2014-2015. « Dans la logique du chantier nous commencerons par les joints extérieurs, les enduits en terre à l’intérieur, l’exécution du plafond qui aura une voûte arrondie au lieu d’être refait de manière angulaire, la restauration du maître-autel et la pose d’un paratonnerre, le tout pour 50 000 € », explique, Yvon Garrec, le président de l’association.

Ces travaux seront financés notamment par l’État, la région, le département, l’association, la commune et les donateurs. La chapelle devrait être ouverte au public à partir du mois d’avril ; les jours et heures restent à définir.

 

Cet article a été publié dans le Ouest-France du 5 mars 2014.

Les commentaires sont clos.