Chrétiens dans le monde

En Europe, en France particulièrement, tout concourt à faire penser que le christianisme est une religion en voie de marginalisation. Il faut tordre le cou à cette idée contraire à la vérité. Toutes les études sérieuses démontrent, chiffres à l’appui, que les chrétiens sont le groupe religieux le plus nombreux de la planète, très loin devant les autres confessions. On dénombre 2,2 milliards de chrétiens, 1 milliard de musulmans, 1 milliard d’hindous… Les chrétiens représentent 1/3 des habitants du globe. (51% de catholiques, 37% de protestants et 12% d’orthodoxes)

C’est aussi le groupe religieux le plus persécuté du monde et les catholiques sont aux premières loges. En juillet 2012 le journal « La Croix » écrivait « Il est indéniable que les chrétiens payent aujourd’hui le prix fort des persécutions antireligieuses ». En octobre « Le Figaro » « Dans le monde, les chrétiens sont les plus discriminés ». En septembre « Le Monde » « Les atteintes à la liberté du culte sont en nette augmentation dans le monde. »

En 2010 (dernières statistiques disponibles) 3 personnes sur 4 vivent dans un pays connaissant de fortes restrictions de liberté religieuse. 15 pays montrent une hostilité sociale très élevée vis-à-vis des chrétiens et dans 18 autres pays des restrictions gouvernementales importantes sont apportées à la vie quotidienne des religions (expression du culte, liberté de publication, liberté d’enseignement de la foi, tracasseries administratives pour la construction de lieux de culte…) En 2011, 18 prêtres catholiques, 4 religieuses et 3 agents pastoraux laïcs ont perdu la vie à cause de leur foi.

Dans son dernier discours pour la journée mondiale de la paix sa Sainteté le Pape Benoît XVI s’exprimait ainsi « J’invite les catholiques à prier pour leurs frères qui souffrent violences et intolérances, et à leur manifester leur solidarité. Il est douloureux en effet de constater que dans certaines régions du monde, il n’est pas possible de professer et de manifester librement sa religion, sans mettre en danger sa vie et sa liberté personnelle. »

La France, « pays des libertés » n’est pas complètement à l’abri du phénomène. Il existe chez nous, une montée en puissance de l’hostilité aux religions en général et au catholicisme en particulier. Cette « christianophobie » se traduit par des courants de pensée qui voudraient interdire aux chrétiens de participer au débat public (sur le mariage pour tous par exemple) et par des détériorations et des profanations d’églises…dont on parle très peu. Il y a quelques semaines c’est la chapelle militaire St Vincent de Paul de la base navale de Toulon qui était saccagée et profanée. Quelques jours après l’église Saint Rambert de Lyon subissait le même sort…Tout le monde se souvient de chapelles incendiées en Bretagne.

Les chiffres du Ministère de l’Intérieur (consultables sur internet) sont éloquents. En 2008 on dénombre 266 atteintes à des lieux de culte catholique. En 2010, les chiffres explosent : 522 affaires sont portées à la connaissance des autorités… Et il faut savoir que les statistiques du Ministère de l’Intérieur ne prennent en compte que les faits pour lesquels il y a eu un dépôt de plainte…

Il est vrai que cette hostilité n’est pas nouvelle. Ne lit-on pas dans l’Evangile de Saint Jean «Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Rappelez- vous ce que je vous disais. Le serviteur n’est pas plus grand que son Maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi »

Les commentaires sont clos.